L'équipe du Château de Swann...

Le fondateur et le scénariste : deux artistes passionnés de littérature et d'art

qui offrent au public et aux artistes une expérience originale

En 2016 l'écrivain chinois francophone Ya Ding visite le Château de la Sinetterie et tombe sous le charme de ce domaine inconnu et modeste mais cependant chargé du mythe de La Recherche. La Sinetterie signifie la «signature» en italien et l’écrivain ressent lui-même très profondément la nature et les traces historiques qui ont inspiré et influencé le jeune Marcel Proust.

Il décide alors d’acquérir le domaine et imagine le projet de sa réinvention sous la direction artistique de l'historien de l'art et muséographie Jean-Yves Patte. Ainsi nait le Château de Swann. 

étoile verte.png

YA DING

Propriétaire et inventeur du lieu

Ya-Ding-2.jpeg

Originaire d'une petite ville au nord de la Chine, il suit à dix ans ses parents envoyés à la campagne. Après des études secondaires, il est lui-même envoyé travailler aux champs dans le cadre du Mouvement d’envoi des jeunes citadins à la campagne. Après la fin de la Révolution culturelle, il crée la première revue des étudiants à l'université de Pékin. Devenu traducteur d'auteurs français, il est lauréat du concours international de traducteurs. Ya Ding est auteur de plusieurs romans d'inspiration autobiographique. Il est un des rares auteurs chinois à écrire en français. Ses romans ont obtenu plusieurs prix : Prix Cazes et Prix de l'Asie en 1988 pour Le Sorgho rouge, prix de la Découverte du PEN club français en 1988 et Prix de l'Été en 1989 pour Les Héritiers des sept royaumes et Prix Contrepoint en 1991 pour Le Jeu de l'eau et du feu. Depuis 2010 il se consacre au développement des Échanges franco-chinois dans le domaine de l’art et de la culture, et à des missions de conseil à travers l’association qu’il a fondée et qu’il dirige (l’ADEFC).

étoile verte.png

JEAN-YVES PATTE

Scénographie et mise en espace du château

Historien de l’art, muséographe et musicologue, Jean-Yves Patte a toujours travaillé dans l’esprit des « espaces historiques » propices à la constitution de récits. Il a ainsi collaboré avec de nombreux musées tant en France qu’a l’étranger, déclinant l’esprit du romantisme particulièrement autour de Fréderic Chopin (Nohant, Hambourg, Paris. Tokyo…). Il crée aussi des installations éphémères liées a des festivals (Lizstomanias, Festival Debussy, Nuits Romantiques de Verbiana), ou a des tournages de films (« The Last Duel » de Sir Ridley Scott). Il a récemment collaboré au projet de la « Villa du Temps Retrouvé » a Cabourg en tant que membre du comité scientifique. C’est dans la suite de ce projet qu’il a entrepris pour le Château de Swann à Illiers-Combray une muséographie autour de l’œuvre de Marcel Proust et de la fin du XIXe siècle. 

JYP.jpeg